Lorsque vos articulations et vos muscles vous font mal, est-il plus sain de continuer à bouger ou de s’arrêter?

C’est une de ces questions auxquelles on ne peut répondre qu’avec “ça dépend”. Il n’y a pas de règle qui s’applique à tout le monde également dans toutes les circonstances. Ce n’est que par l’expérience avec votre propre corps que vous apprendrez quelles douleurs sont les mieux ignorées et auxquelles vous devez réagir.

Cela dit, si vous n’êtes pas blessé et que vous êtes habitué à une certaine routine, il ne fait généralement pas de dégâts pour continuer à votre niveau de routine (ou moins). En fait, certains maux et douleurs disparaissent plus rapidement quand vous allez de l’avant et utilisez les parties affectées. Je pense à elle comme améliorant la circulation du sang et de la lymphe, dont le dernier est un système passif et exige le mouvement pour pousser la lymphe et favoriser la guérison. C’est aussi bon pour votre psyché et votre attitude de garder votre routine.

Je tiens à souligner le fait que vous devez éviter de faire des dégâts. Quand je suggère de continuer à travers des douleurs mineures, je ne parle pas de la puissance à travers une extrême fatigue à la fin d’un marathon. Si vos articulations vous font mal parce que vos muscles sont usés et que votre forme s’est détériorée, ou si vous avez subi une blessure, continuer à faire des dommages qui ne peuvent pas être considérés comme «sains». Ce genre de dommage prend trop de temps à guérir. Ça ne vaut pas le coup.

Considérez un nouveau coureur. Il est fréquent que les nouveaux coureurs pratiquent trop leur première manche et souffrent de nombreux maux au cours des prochains jours. Ils auraient mieux fait de commencer à marcher, puis d’ajouter de courts intervalles de course, d’allonger progressivement ceux-ci, et ainsi de suite. Cela va renforcer les muscles autour des articulations avant qu’ils ne subissent des dommages. Ils auront encore des douleurs, mais ils sont plus susceptibles de continuer et vont probablement aller plus loin en adoptant une approche plus sûre.

Une note sur les points de côté. J’ai toujours trouvé que l’arrêt rend les points de suture (“crampes”) plus mauvais et qu’il vaut mieux ralentir un peu le rythme mais continuer. Je pense que c’est plus sain d’aller de l’avant et de compléter votre routine.