Existe-t-il un moyen de traiter la peste bubonique sans antibiotiques?

Aux XIVe et XVIIe siècles, ils ont tout tenté pour guérir la peste (saignée, amulettes, parties d’animaux, prières …) et ce sont les seuls remèdes qui ont un peu aidé:

  • Hygiène: nettoyage au vinaigre et au romarin. Ça a marché parce qu’il a enlevé des rats. En outre, il a réduit la mort par le choléra des personnes infectées mais qui pouvaient survivre à la maladie.
  • Brûler des herbes aromatiques: même si cela n’a pas fonctionné pour éliminer les «miasmes de l’air», certaines puces ont disparu, sauvant ainsi des vies.
  • Des potions aux plantes antibactériennes, comme l’ail, le romarin, la lavande, la menthe … Elles ont contribué un peu à la septicémie provoquée par la peste.

Mais la population a principalement survécu à l’enfermement et à la résistance naturelle.