Quelles sont les fonctions de l’ARNr, de l’ARNt, de l’ARNm?

Ces trois types d’ARN ont des fonctions radicalement différentes. Tandis que l’ARNm est traduit en une protéine, l’ARNr et l’ARNt sont les deux formes d’ARN non codant qui jouent à la fois des rôles structuraux et catalytiques.

ARNm:

L’ARN messager est le type d’ARN qui code les protéines et est traduit par le ribosome en protéines. L’ARNm eucaryote a généralement quelques régions différentes qui ressemblent à ceci:

source: Messenger RNA

La région CDS code la séquence codante de la protéine à lire par le ribosome. ARNm a souvent des régions non traduites (UTR) sur les deux extrémités qui peuvent réguler la localisation, la stabilité et l’efficacité de la traduction d’une molécule donnée. La région codant pour la protéine manque typiquement de toute structure secondaire tandis que la structure secondaire peut être présente dans les UTR. Dans ce cas, la structure secondaire fournit une autre forme de régulation (par exemple, voir Riboswitches).

De plus, les ARNm eucaryotes subissent un traitement extensif directement après leur transcription par une ARN polymérase. Un capuchon est ajouté à l’extrémité 5 ‘de la molécule qui sert diverses fonctions, y compris l’exportation nucléaire, la prévention de la dégradation de l’exonucléase, et aider à l’initiation de la traduction. Une queue poly-A est également ajoutée à l’extrémité 3 ‘qui aide également à prévenir la dégradation de l’ARNm, entre autres choses. Sans parler de tout l’épissage pour créer le véritable ARNm final.

ARNt:

Les ARN de transfert sont des types spéciaux de courtes molécules d’ARN qui ne sont pas traduites en protéines. En tant que tels, ils fonctionnent uniquement comme ARN. Ils servent d’intermédiaire entre un acide aminé particulier et son codon d’ARNm correspondant. Ils portent un acide aminé à une extrémité, le livrent au ribosome, et utilisent un “anticodon” à l’autre extrémité pour s’assurer qu’ils délivrent l’acide aminé correct pour le codon particulier. Contrairement à l’ARNm, ils ont une structure secondaire (trèfle traditionnelle) et tertiaire (en forme de L) étendue. Voici une image de la structure tridimensionnelle:

source: volé d’une vieille conférence

Remarquez le bras anticodon en bas. L’anticodon lui-même est composé de trois bases et est complémentaire d’un codon donné, déterminant ainsi quel acide aminé est délivré. L’acide aminé est attaché à l’extrémité 3 ‘de l’ARN en haut de l’image (voir Aminoacyl-ARNt).

ARNr:

Les ARN ribosomiques s’associent, sans surprise, aux ribosomes. Bien que les ribosomes soient souvent décrits comme des protéines lorsque nous les apprenons d’abord, ils sont en fait une combinaison d’ARN et de protéines qui travaillent ensemble. Les ribosomes sont en fait principalement de l’ARN (en masse). Les ARNr ont une structure secondaire étendue et compliquée. Voici un schéma de la structure secondaire de l’ARNr 16S (type de rRNA dans les procaryotes):

source: volé de vieux manuel de biochimie

La ramification extensive affichée est essentielle à leur fonction en complexe avec d’autres ARNr et protéines. Il existe deux principaux types d’ARNr associés au ribosome et ils forment les sous-unités ribosomiques grandes et petites (constituées d’ARNr 60S et 40S chez les eucaryotes). L’ARN dans la grande sous-unité fonctionne comme un ribozyme et catalyse la formation de nouvelles liaisons peptidiques au cours de la synthèse des protéines. Chez les procaryotes, la petite sous-unité ribosomale initie directement la traduction en se liant au site de liaison du ribosome de l’ARNm.

ARNm transcrit la séquence de l’ADN l’ARNm traverse l’ARNr de sorte que l’ARNt peut mettre dans les acides aminés basés sur la séquence L’ARNr est basé sur deux sous-unités, ce qui rend une sorte de tunnel pour l’ARNm à travers l’ARNt les acides aminés et d’une chaîne protéique

– L’ARN messager (ARNm) porte l’information génétique copiée à partir de l’ADN sous la forme d’une série de «mots» de code à trois bases, chacun d’eux spécifiant un acide aminé particulier.

– L’ARN de transfert (ARNt) est la clé pour déchiffrer les mots de code dans l’ARNm. Chaque type d’acide aminé a son propre type d’ARNt, qui le lie et le porte à l’extrémité croissante d’une chaîne polypeptidique si le mot de code suivant sur l’ARNm l’exige. L’ARNt correct avec son acide aminé attaché est sélectionné à chaque étape parce que chaque molécule d’ARNt spécifique contient une séquence de trois bases qui peut être appariée avec son mot de code complémentaire dans l’ARNm.

– L’ARN ribosomique (ARNr) s’associe à un ensemble de protéines pour former des ribosomes. Ces structures complexes, qui se déplacent physiquement le long d’une molécule d’ARNm, catalysent l’assemblage des acides aminés en chaînes protéiques. Ils lient également les ARNt et diverses molécules accessoires nécessaires à la synthèse des protéines. Les ribosomes sont composés d’une grande et d’une petite sous-unité, chacune contenant sa propre molécule ou molécule d’ARNr.

L’ARN ribosomique est un acide nucléique qui, avec les protéines, constitue le ribosome. Le ribosome est une particule cytoplasmique impliquée dans la synthèse des protéines. Il a trois sites de liaison: A, P et E sites. Le site A se lie à un ARNt avec un acide aminé (appelé aminoacyl-ARNt). Le site P est le site d’un ribosome occupé par un ARNt portant la chaîne peptidique en croissance (c’est-à-dire l’ARNt de peptidyle). Le site E est le site de l’ARNt décylé à la sortie du ribosome. En utilisant l’ARN messager comme matrice, le ribosome traverse chaque codon et le couple avec un acide aminé spécifique lié à un ARN de transfert.

L’ARN messager est formé par le processus de transcription en utilisant l’ADN comme modèle. Il porte l’information génétique copiée à partir de l’ADN sous la forme d’une série de code à trois bases (codons) dont chacun spécifie un acide aminé particulier.

L’ARN ribosomal ne porte pas le code dans la fabrication des protéines. Au contraire, il forme les deux sous-unités (c’est-à-dire la grande sous-unité et la petite sous-unité) qui constituent un ribosome. La grande sous-unité sert de ribozyme qui agit comme une enzyme qui catalyse la formation de liaisons peptidiques entre deux acides aminés.

L’ARN de transfert joue son rôle lors de la traduction. C’est un type de molécule d’ARN qui aide à décoder une séquence d’ARN messager (ARNm) en une protéine. ARNt fonctionnent à des sites spécifiques dans le ribosome pendant la traduction, qui est un processus qui synthétise une protéine à partir d’une molécule d’ARNm.

Bon nombre ont donné une réponse très étendue à cette question:

aller notre chemin de notre simplicité:

ARNm: ARN messager, Xerox de l’ADN

ARNt: transfert de l’ARN, attache les acides aminés en fonction de la séqeunce de l’ARNm.

ARNr: L’ARN ribosmal, forme le ribosome, qui aide à l’interatction de l’ARNm et de l’ARNt.

Trois types majeurs d’ARN jouent un rôle au cours du voyage de l’ADN à la protéine. Bien que les fonctions de chaque type d’ARN soient différentes, un type d’ARN est appelé ARN messager, ou simplement ARNm. L’ARNm est créé lorsque la recette d’ADN est copiée dans la première étape du dogme central. L’information trouvée dans l’ARNm peut être interprétée en utilisant deux autres formes d’ARN dans la deuxième étape du dogme central.

ARNm est traduit en protéine à une structure cellulaire connue sous le nom de ribosome. Un second type d’ARN aide à former la structure d’un ribosome. Ce type d’ARN est appelé ARN ribosomique ou ARNr.

Les protéines sont constituées d’acides aminés, de sorte que la formation de toute protéine nécessite l’assemblage d’une chaîne d’acides aminés. Transfert ARN, ou ARNt, les molécules transbordent les acides aminés au ribosome pour cet assemblage.

L’ARNm est considéré comme «l’ARN messager» parce qu’il contient l’information génétique copiée de l’ADN

ARNr ou “ARN ribosomique” fonctionne comme des composants structurels de protéines faisant des structures connues sous le nom de ribosomes

L’ARNt ou «ARN de transfert» transfère les acides aminés au ribosome où les protéines sont construites

Ref: Quelles sont les différences entre l’ARNm, l’ARNr et l’ARNt?

Pour répondre à cette question, nous devons revenir à l’ADN et au dogme central. Le dogme central en science est le processus par lequel les protéines sont fabriquées. Ce processus commence avec l’ADN étant transformé en ARN. Cela arrive à travers la transcription. Maintenant, c’est quand le type d’ARN compte. L’ARNm quitte le noyau et se dirige vers le cytoplasme et trouve un ribosome. Une fois qu’il en trouve un, le ribosome commence à attacher les anti-codons de l’ARNt aux codons de l’ARNm pour former une protéine.

TL; DR

ARNt – Ferries des acides aminés au ribosome

ARNm – indique au ribosome quel acide aminé utiliser

ARNr – utilisé pour fabriquer des ribosomes

Beaucoup de sites en ligne répondent simplement ou dans des détails plus complexes en fonction de ce que vous avez besoin de savoir.