Comment fonctionne la méthylprednisolone?

La méthylprednisolone est un corticostéroïde. Les corticostéroïdes sont analogues au cortisol qui est produit naturellement par vos propres glandes surrénales. Votre corps produit un niveau de base de cortisol. Quand un corticostéroïde exogène (ou extra) est introduit dans votre corps, il peut supprimer l’inflammation. Vous créez essentiellement des niveaux supra-normaux de cortisol dans votre système. Cela peut aider les maladies inflammatoires comme l’arthrite, l’asthme et même la sclérose en plaques, où le système immunitaire du corps s’attaque lui-même. Il peut également aider à diminuer la réponse immunitaire dans les infections aiguës qui se produisent dans le corps, en diminuant l’inflammation. Un exemple serait lorsque les stéroïdes sont donnés aux personnes ayant des infections de la gorge parce que l’inflammation sévère compromet les voies respiratoires.

La méthylprednisolone ou Solumedrol agit comme les autres corticostéroïdes en affectant ses propriétés anti-inflammatoires. Comme d’autres “stéroïdes”, il fonctionne pour supprimer la voie de l’acide arachidonique à son origine. Le problème avec ceci est que la voie AA se divise en la voie Cyclooygenase (où l’aspirine / Motrin travaillent leurs effets) et la voie 5-HPETE responsable de la production de globules blancs. Alors que la méthylprednisolone (et d’autres stéroïdes) est un anti-inflammatoire très puissant, c’est aussi un puissant suppresseur du système immunitaire.