Est-ce que les tout-petits qui subissent et survivent à des maladies graves de l’enfance comme la leucémie ou le cancer ont des souvenirs de traitements douloureux à l’âge adulte?

Je ne sais pas combien ils peuvent se souvenir consciemment, mais des études ont montré que les survivants de maladies graves de la petite enfance ont une incidence plus élevée de TSPT plus tard dans la vie:

https://www.ptsd.va.gov/professi…

En outre, certains enfants peuvent développer des peurs apparemment infondées (telles que l’odeur d’alcool à friction), des phobies, ou même certains cas de TOC qui peuvent être associés au traumatisme de leur enfance.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc…

Il semblerait donc qu’au moins dans leur subconscient, il y a définitivement des souvenirs de leur traitement traumatique, même s’ils ne sont pas capables de se souvenir des souvenirs réels.