Quelles sont les chances que je me «réveille» sous traitement électro-convulsif (ECT), paralysé à la suite de l’administration de la relaxine musculaire?

Apparemment, je suis devenu “agité” pendant l’une de mes procédures ECT. Ils ont augmenté l’anesthésie et complété la procédure sans problème. Après cela, ils m’ont donné une dose plus élevée d’anesthésique avant la procédure. L’anesthésiste est là pour répondre à des problèmes comme celui-ci.

Je n’ai absolument aucun souvenir de ce qui se passe et je ne le sais que parce que le médecin l’a mentionné lors d’un de mes futurs traitements. Même si vous avez eu une mauvaise expérience, il est peu probable que vous vous en souveniez à cause de la saisie. ECT induit une crise bilatérale généralisée qui provoque la perte de conscience du patient.

Si vous avez une expérience ECT désagréable, vous pouvez en informer votre médecin et ajuster les médicaments pour de futurs traitements. Le pire effet secondaire que j’ai éprouvé était des maux de tête modérés après le traitement. Quand j’ai informé mon médecin, il m’a donné d’autres médicaments pour soulager les maux de tête et je n’ai eu aucun problème avec cela.

Je ne peux pas non plus vous donner un nombre exact, mais les chances sont non nulles – cela m’est arrivé. Après mon premier ECT, j’ai remarqué que j’étais réveillé mais je ne pouvais pas respirer. Je voulais verbaliser «je ne peux pas respirer», mais je ne pouvais pas parler non plus. J’ai été surpris du calme qui me restait (de toute évidence, les médicaments avaient un fort effet sédatif, donc pas de panique). Après ce qui semblait être de 10 à 20 secondes, je pouvais à peine parler, et apparemment respirer à nouveau.

Bien que ce soit arrivé, ce n’était pas vraiment un gros problème pour moi. Cependant, en y pensant avant mon second traitement, je me sentais un peu nerveux. Donc, avant le deuxième traitement, j’ai dit à l’anesthésiste, et il a confirmé que je me suis probablement réveillé pendant que l’agent paralysant fonctionnait encore. Il a changé le protocole de telle sorte que je reçois toujours un anesthésique-rappel supplémentaire juste après la crise. Cela ne s’est jamais reproduit et je ne m’en inquiète pas.

J’espère que c’est une information utile. Plus important encore, discuter des préoccupations que vous pourriez avoir avec les médecins.

marque

Je ne peux pas vous donner les chiffres exacts, ce que je peux vous dire par expérience personnelle, c’est que l’anesthésiste entre et vous donne une anesthésie à court terme et un relaxant musculaire. Le relaxant musculaire est utilisé pour causer moins de douleur après la procédure, vous vous endormez rapidement, votre médecin administre ensuite l’ECT ​​et son excédent. Il y a une infirmière dans la pièce qui administre de l’oxygène. Tout ce processus prend environ 5 minutes.

J’ai pris 11 traitements pendant 12 semaines. Si je peux répondre à autre chose pour vous, n’hésitez pas à m’envoyer un message.

Je me suis réveillé et j’avais l’impression de ne pas pouvoir respirer. Ils avaient mis une sorte de sangle autour de l’une de mes chevilles, donc j’ai été capable de bouger mon pied. J’ai commencé à le déplacer vigoureusement, et je pense que je me souviens d’avoir de l’oxygène. Ensuite, je suppose qu’ils m’ont donné plus d’anesthésie, et je suis ressorti.

Je crois que le but de la ligature autour de la cheville est d’empêcher le médicament d’arriver dans cette zone dans le but de vous permettre d’avoir un moyen de les signaler si vous êtes éveillé.

Je me suis aussi réveillé pendant une chirurgie orale une fois, donc je dois résister à l’anesthésie.

Mon médecin m’a dit qu’ils me donneraient une anesthésie plus forte la prochaine fois, mais je me suis dégonflé et je n’en avais plus.